Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :

banniere organisme de credit

Comment calculer un taux

Pour obtenir gratuitement et sans engagement des offres de credit immobilier provenant d'experts en crédit, il suffit de faire une simulation pret immobilier grâce au simulateur ci-dessous.

Vous augmenterez ainsi vos chances de trouver un prêt au meilleur taux immobilier du marché, le tout sans avoir à vous déplacer de chez vous. Pour en savoir plus, lisez l'article en bas de page.



Quand vous chercher à effectuer un crédit, bien souvent on va vous parler de taux. Mais entre le taux immobilier, le taux d’assurance, le TEG… comment calculer un taux en toute simplicité ? Tout d’abord, il faut comprendre les principes de base avant de rentrer dans les détails. Premièrement, le terme de taux d’intérêts. Ils représentent la somme que vous devrez payer sous forme de mensualités à l’organisme qui vous fait le prêt. Ces mensualités sont constituées non seulement des intérêts, mais aussi d’une partie du montant à rembourser et du montant servant à assurer votre crédit.

Comment calculer un taux en toute simplicité

Contrairement à une idée très répandue, le montant que vous devez payer chaque mois, les « intérêts » que vous devez sont calculés sur la somme restante à payer et non la somme totale empruntée. Calculer un taux d interet est donc plus complexe que ce qu’il n’y parait, pour faire le calcul de l’écheance de pret vous ne pouvez pas simplement vous dire « si j’emprunte 10 000 euros et que mon taux est de 2% sur 10 ans, je payerai 20% de 10 000 euros donc 2000 ». En fait, vous payerez moins, assurance non incluse, faites un bon calcul taux interet avant de vous engager. Les mensualités sont donc constituées en partie du remboursement de votre dette, en partie des intérêts que vous devez, mais aussi vient s’ajouter le montant que vous devez payer pour assurer votre emprunt. Sachez que par exemple pour le crdit immobilier, il existe une calculatrice immobilier qui vous aidera dans ces différents calculs.

Pensez à l’assurance au moment du calcul du taux

Cette assurance qui rentre dans les éléments pour calculer un taux, que vous avez normalement négociée avec l’organisme créancier, va vous revenir plus ou moins cher selon les garanties que vous souhaitez. Et là, il y a beaucoup à dire. Si vous êtes en couple et que vous avez signé à deux votre contrat de prêt, vous serez peut-être intéressé par une assurance décès qui prendra en charge votre part du remboursement, pour éviter que votre conjoint, en plus de devoir supporter la peine de votre décès, doivent en plus gérer le paiement soudain de votre partie du remboursement. Il y a aussi l’assurance perte d’emploi, dont il faut bien lire les petites lignes car bien sûr, il ne suffit pas que vous quittiez votre emploi pour qu’elle peine bien gentiment le relais et rembourse tout à votre place ! Elle reste cependant intéressantes car des fois même en CDI, vous sentez que votre boîte va peut-être faire faillite, ou que votre patron va vous faire un coup bas, il y a toujours des raisons qui font que l’assurance perte emploi puisse en valoir la peine. Le mieux reste d’en discuter avec votre banquier pour connaître toutes les options possibles vous concernant.

N’oubliez pas une dernière chose concernant les assurances : une loi passée il y a quelques années vous autorise à trouver une assurance moins cher que celle que vous propose votre banque, auprès d’un autre organisme, du moment que celle que vous trouverez proposera au minimum les mêmes garanties que la première. Cela vous permettra une petite économie supplémentaire.

Pour terminer sur la façon de calculer un taux, il faut prendre en compte le Taux Effectif Global, ou TEG en abréviation, est en fait le taux « total » que vous allez devoir payer (retrouver le calcul du TEG ici). C’est en ajoutant tous les autres qu’on l’obtient, et il vous permet d’estimer avec plus de précisions quel sera le montant de vos mensualités. En général, votre banquier le calculera pour vous, n’oubliez donc pas de faire tous ces calculs avant de signer quoi que ce soit !

PS : Même une fois le contrat signé, vous disposer d’une à deux semaines pour vous rétracter si vous changez d’avis. Idéal quand on a signé trop vite !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire