Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :


Comment éviter le surendettement ?

Pour trouver un rachat de crédit au meilleur taux, n'hésitez pas à effectuer une simulation de rachat de crédit via le simulateur ci-dessus. Veuillez être le plus exacte possible svp et remplir tous les champs obligatoires.

Eviter le surendettementBeaucoup de Français ont des difficultés à payer les mensualités de leurs crédits. Une des solutions pour faire face au surendettement est le recours à la commission de surendettement. Toutefois, avant d’arriver à ce point de non retour, nous souhaitons vous faire découvrir d’autres solutions plus efficaces.

Tout d’abord, vous pouvez vous tourner vers vos créanciers pour demander une restructuration de prêts. Ensuite, vous pouvez adresser une demande au juge d’instance pour un gel de vos dettes si où votre situation est justifiée.
 

La négociation avec les créanciers

Une première difficulté financière est une sonnette d’alarme, par conséquent il faut contacter rapidement les établissements prêteurs pour trouver une solution. Il ne faut jamais oublier que le profit des créanciers réside dans les intérêts qu’ils perçoivent. Plus vous payez, plus ils sont ravis.

Trois facilités peuvent vous être accordées :

La rallonge de la durée des remboursements est la première solution. Ceci vous offre le moyen d’obtenir une baisse du montant de vos mensualités.

– Un report est aussi solution favorable, c’est-à-dire que les mensualités sont reportées pendant quelques mois.

– Si l’établissement concerné est une banque, il peut alors accorder un découvert bancaire ponctuel.

A savoir : La commission de surendettement vous proposera en premier lieu un rachat de crédit avant de passer à une procédure de surendettement.

Se tourner vers le juge d’instance

Si aucune solution ne vous est proposée par vos créanciers,  vous pouvez faire appel à un juge d’instance.

Il possède le pouvoir de geler vos dettes pour une durée pouvant aller jusqu’à 2 ans. Une telle alternative est prise en fonction de votre situation notamment en cas de licenciement soudain.

Le gel des dettes empêche la mise en marche des procédures d’exécution assortie d’une suspension des intérêts. Vous aurez ainsi l’occasion de redresser votre situation avant de reprendre les remboursements.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire