Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :


Comment payer moins cher ses travaux de rénovation ?

Pour obtenir gratuitement des offres de crédit à la consommation adaptées à votre situation et vos besoins, il n'y a rien de plus rapide qu'une simulation en ligne.

Notre simulateur vous évite de devoir prendre un rendez-vous avec votre banquier, et vous permet de trouver un crédit conso au meilleur taux sans vous déplacer de chez vous. Lisez l'article en bas de page pour en savoir plus sur vos avantages.



Il est possible de recourir à des aides de l’État afin d’améliorer le confort de votre maison, et ce, qu’il date de seulement deux ans ou plus d’une dizaine d’années. Le tout est de savoir à quel programme faire appel et en respecter les conditions. Un prêt travaux peut prendre plusieurs formes.

Qu’entend-on par optimisation du confort ?

Ce n’est pas tous les travaux dans l’optimisation du confort de votre maison qui peut être prise en charge par les programmes de l’État. Il ne s’agit que de l’amélioration de la performance énergétique des résidences principales. Ainsi, si vous souhaitez augmenter la superficie à vivre de votre maison, il faudra recourir à un crédit immobilier, car aucun programme de l’État n’est disponible pour ce type de projet.

En outre, il semble important de noter que les programmes disponibles ont été mis en application dans le but de vous aider à avoir un confort hors du commun, mais aussi de protéger l’environnement. En ce sens, les projets de rénovations doivent privilégier les matériels peu énergivores.

Les aides les plus connus sur le marché

En tous les cas, l’aide la plus réputée en matière de rénovation immobilière est celle d’ l’éco-PTZ. Il s’agit d’un emprunt plafonné à 30 000 euros remboursables sur 15 ans, mais qui ne vous impose pas le versement d’un taux à la banque. Cette aide est à votre disposition peu importe l’âge de votre immeuble, tant qu’il s’agit d’une résidence principale.

En outre, pour les logements de plus de 15 ans, il existe le soutien de l’Anah qui peut prendre en charge 10 000 à 25 000 euros de vos dépenses.

Et si votre domicile date de moins de deux ans le CITE constitue la meilleure alternative pour vous. Attention cependant, pour que la demande soit valable, il faut demander l’intervention d’un professionnel disposant d’un label de certification RGE.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire