Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :

banniere organisme de credit

Crédit auto : le crédit à la consommation le plus demandé

Pour obtenir gratuitement des offres de crédit à la consommation adaptées à votre situation et vos besoins, il n'y a rien de plus rapide qu'une simulation en ligne.

Notre simulateur vous évite de devoir prendre un rendez-vous avec votre banquier, et vous permet de trouver un crédit conso au meilleur taux sans vous déplacer de chez vous. Lisez l'article en bas de page pour en savoir plus sur vos avantages.



D’après ses études en rapport avec les crédits, l’APSF, ou Associations Professionnelle des Sociétés de Financement est certaines des chiffres. Les recours aux crédits à la consommation sont en pleine reprise. Et ce sont les crédits autos qui mène la danse dans cette catégorie jusqu’en mois de juin de cette année.

Une reprise certaine des crédits auto

credit le plus contractéPour avoir des résultats rapides dans l’analyse du marché, l’APSF a voulu se baser sur les encours des crédits. Et en comparant les encours des crédits auto de l’année dernière par rapport à ceux de cette année, ils ont remarqué qu’une hausse large de 14,9 % qui ont été enregistrées rien que dans le domaine du crédit pour les besoins de locomotion. Ce qui affirme bel et bien que la tendance tend actuellement vers la signature de crédit auto. Le prêt auto est notamment beaucoup sollicité par des personnes au chômage qui cherche un financement pour s’acheter un moyen de locomotion pour se rendre à des entretiens d’embauche et ainsi retravailler.

Au dépit des autres prêts à la consommation

C’est un fait, l’évolution de 5.4 % des crédits à la consommation se cantonne au crédit auto. Face à cela, les autres types de prêts à la consommation se trouvent être négligés. En effet, les autres volets de cette prestation bancaire souffrent d’une baisse significative.

  • 3 % pour les équipements de maisons
  • 1,7 % pour le prêt personnel
  • 12,7 % pour le crédit revolving

Il n’y a que le crédit-bail qui ne ressent pas l’impact de la crise. Cependant, son évolution n’est pas non plus significative. Une hausse de 0,6 % sur l’année 2016.

De même, la hausse de 4.3 % du crédit-bail mobilier reste une bonne nouvelle. Si ce type d’emprunt avait un encours de 113 millions auparavant, en juin 2016 les chiffres atteignaient 465 millions.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire