Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :


Accueil > Credit conso > Fiches pratiques > Les prêts étudiants en 2016, quoi de neuf ?

Les prêts étudiants en 2016, quoi de neuf ?

Pour obtenir gratuitement des offres de crédit à la consommation adaptées à votre situation et vos besoins, il n'y a rien de plus rapide qu'une simulation en ligne.

Notre simulateur vous évite de devoir prendre un rendez-vous avec votre banquier, et vous permet de trouver un crédit conso au meilleur taux sans vous déplacer de chez vous. Lisez l'article en bas de page pour en savoir plus sur vos avantages.



Le prêt étudiant est un service porteur pour les banques. C’est en effet un produit d’appel qui permet d’avoir de futurs clients à forte valeur ajoutée. Cependant, la demande ne cesse de décroître chaque année. On remarque qu’en Septembre 2015 , le marché a perdu plus d’un quart de sa clientèle sur 4 ans. Pourtant les banques appliquent une politique de communication volontariste. Avec les 2 millions d’étudiants en France, 7% seulement s’engage dans un contrat de prêt pour obtenir un crédit pour les études.

La cause de cette baisse est la politique d’accès plus rigoureuse. Même s’il n’existe aucune étude le démontrant, les banques accordent une attention particulière et attentive aux conditions d’acceptation des prêts étudiants pour éviter d’aboutir à une situation de surendettement. Voici un bref rappel des critères du prêt étudiant.

Les partenariats Banque/Ecole, une solution avantageuse

Partenariat banque école pour crédit étudiantLe prêt étudiant est uniquement dédié aux étudiants âgés de 18 à 28 ans, chez certains organismes parfois jusqu’à 30 ans. Ce prêt à la consommation est accordé avec des taux inférieurs aux prêts classiques soit entre 1,90% et 3,80% en 2016. Ces chiffres sont cependant variables selon la démarche commerciale des organismes vis-à-vis de la clientèle.

Des partenariats se forment entre les banques et certaines grandes écoles (en particulier des écoles de commerce) afin de donner facilement l’accès au crédit à leurs étudiants. La Banque Populaire est par exemple le partenaire de la principale mutuelle étudiante qu’est la LMDE.

Un tel partenariat a permis la naissance de l’association « Autonomie et Solidarité pour les Etudiants » (ASE). Son objectif est de favoriser l’accès pour les étudiants à une plus grande autonomie, ainsi il propose des solutions concrètes à leurs problèmes de financement. C’est ainsi qu’à vu le jour le FGSE ou fonds de garantie des solidarités étudiantes. Le but est faciliter l’obtention d’un logement ou/et au crédit sans une caution des parents.

Le fonds sert ensuite de garantie à la place de la caution des parents vis-à-vis du propriétaire du logement. Le prêt étudiant de la Banque Populaire est aussi en concurrence direct avec le prêt étudiant garanti par l’Etat ou encore le prêt étudiant OSEO qui apporte une garantie par la BPI ou la Banque Publique d’Investissement. Ce dernier est relayé par d’autres grands noms comme le Crédit Mutuel, CIC, Caisses d’Epargne et la Société Générale.
Ce prêt est une substitution du prêt d’honneur qui est basé sur des critères d’ordre social et de réussite scolaire. Un nouveau prêt qui a vu le jour en 2008 doit répondre à des conditions moins contraignantes comme l’absence de conditions de ressources et de caution d’un tiers.

 

Le montant du prêt étudiant

Le montant d’un prêt étudiant est fixé en fonction des besoins de l’étudiant. Le montant d’un crédit étudiant peut aller de 1 000€  et 50 000€. Le plafond du montant du prêt étudiant OSEO est de 15 000€ avec une garantie à hauteur de 70%. A part les deux exemples ci-dessus, la caution d’un tiers est indispensable, notamment celle des parents.

L’accès au crédit est plus facile si les parents sont déjà titulaire d’un compte auprès de la banque en question. L’obtention des fonds peut se faire en un seul déblocage ou être échelonné notamment à chaque rentrée par exemple.

Si vous obtenez une recommandation de l’établissement prêteur, vous pouvez bénéficier d’une assurance décès-invalidité en plus (mais très rarement) d’une garantie perte d’emploi quand l’étudiant exerce un travail rémunéré, mais des conditions sont soumises.
La souscription n’est pas obligatoire et le prix peut être largement diminué si vous optez pour une offre externe à la banque prêteuse selon la loi Lagarde sur la délégation d’assurance de prêt.

 

La durée du prêt et son remboursement

La durée totale d’un crédit étudiant est comprise entre 1 an à 10 ans mais certains établissements accordent jusqu’à 12 ans. Le remboursement s’effectue en deux étapes. En premier lieu il se fait sur 2 à 6 ans selon la durée de des études, dans ce cas l’étudiant a deux choix :

  • Il peut rembourser les intérêts et les mensualités pendant ses études. Il s’agit ici de franchise partielle;
  • Il peut ne rien rembourser en dehors des primes d’assurance pendant ses études. Dans ce cas on parle de franchise totale. A l’entrée dans la vie active débutera l’amortissement du prêt. Celui-ci est variable en fonction de la durée de la première période. Le remboursement anticipé total ou partiel n’est pas frappé par une pénalité selon la loi Scrivener.

Consultez également notre article : Comment trouver un prêt étudiant avantageux

Les + recherchés : meilleur taux pret etudiant, comparatif taux pret etudiant, meilleur prêt étudiant, pret oseo 2016, meilleurs taux pret etudiant, pret oseo 2015, les meilleurs prets etudiants, prêt étudiant oseo 2014

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

>> 1 personne a réagi

  1. Bazin 31/05/2015 at 9 h 41 min - Reply

    Je pense que cette façon d affiner un choix de crédit simplifié les recherches

Laisser un commentaire