Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :


Nouveau TEAG pour le crédit immobilier

Pour obtenir gratuitement et sans engagement des offres de credit immobilier provenant d'experts en crédit, il suffit de faire une simulation pret immobilier grâce au simulateur ci-dessous.

Vous augmenterez ainsi vos chances de trouver un prêt au meilleur taux immobilier du marché, le tout sans avoir à vous déplacer de chez vous. Pour en savoir plus, lisez l'article en bas de page.



La reprise dans le secteur des crédits immobilier est bel et bien présente. En effet, depuis le début de l’exercice de l’année 2016, le TEAG de ce type de prêt affecté incite de plus en plus de français à s’endetter afin de devenir propriétaire. Il convient ainsi d’en connaitre plus en détails sur le sujet.

Le crédit immobilier vit son âge d’or

La baisse des taux demandés par les banques dans les contrats de crédit immobilier pousse de plus en plus de Français à faire une demande de prêt. Bien sûr pour y avoir droit, vous devez fournir quelques pièces telles qu’un justificatif d’utilisation et quelques papiers d’identité. Un gage de l’acceptation de votre demande est également la fourniture d’une garantie de remboursement complète. Dans ce domaine, vous avez deux options : les cautions et les hypothèques.

Force est pourtant de constater que depuis la chute du marché en 2008, et la fluctuation rencontrée dans la bulle immobilière, l’utilisation des hypothèques a baissé de 34,2 % à 31,7 % en 2015.
Par contre, les cautions continuent leur ascension rapide dans l’esprit des particuliers. En 2015, 56 % des demandes de prêt se font sur la base de ce type de garantie. Une hausse de 3 % par rapport à l’année précédente, donc, et qui ravie les agences d’assurance.

Une reprise qui fait le bonheur des assureurs

Face à cette reprise, ce sont en effet les assureurs qui peuvent s’en réjouir d’avance. 22,5 %, c’est le taux de part des agences d’assurance sur le marché des crédits immobiliers. 30 % d’entre ces derniers sont aux noms de Crédit logement. Le reste se partage entre la GEGC, le groupe BPCE et le CAMCA du Crédit Agricole. Il s’agit donc là d’un pourcentage à ne pas négliger quant aux investisseurs dans ce secteur de l’immobilier.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire