Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :

banniere organisme de credit

Nouveau PTZ 2016, adieu le PTZ 2015 !

meilleur taux credit immobilier

Le gouvernement vient de communiquer les nouvelles mesures mises en places pour aider les particuliers à trouver un logement digne. Suite à l’échec du PTZ+ en 2015, le gouvernement relance la donne avec le nouveau PTZ élargi qui prendra effet dès le 1er janvier 2016. L’ancien PTZ était trop restreint en terme de zones, de revenus, de possibilités en général. Le nouveau PTZ 2016, plus souple, permettra l’accès à la propriété pour des milliers de particuliers.

Le nouveau PTZ pourra représenter jusqu’à 40% du montant investi dans le neuf, au lieu de 18 à 26% comme auparavant. Quant à l’ancien, il n’est plus comme avant limité à 6000 communes rurales, ce qui était la principale raison de son échec puisque cela ne correspondait absolument pas à la demande. Il y a tout de même des conditions de travaux, qui doivent atteindre un montant représentant au moins 25% de l’opération totale.

Et enfin un différé de remboursement possible jusqu’à 15 ans selon les revenus, c’est la fête ! Depuis le temps que les Français attendent un vrai PTZ, accessible, pour devenir propriétaires.

PTZ 2016 : Le neuf a le vent en poupe !

Le neuf étant plus cher que l’ancien d’environ 15% à cause des nouvelles normes de plus en plus strictes, ce nouveau PTZ va permettre à de nombreux particuliers de devenir propriétaires de logements neufs là où avant, ce n’était pas possible. Ce n’est pas tant le fait que le PTZ peut représenter jusqu’à 40% de l’investissement immobilier, mais plutôt le fait que ces 40% peuvent être payés en différés jusqu’à 15 ans après ! Du coup, si avant vous ne pouviez pas accéder à la propriété à cause d’un coût trop élevé, le paiement en différé vient résoudre vos problèmes. Les familles à loyer bas pourront donc prendre un logement neuf tout en ayant des mensualités plus faibles sur cet emprunt travaux au lieu d’être forcées de se rabattre sur un logement ancien, hors des zones rurales, sans PTZ donc.

Des conditions de travaux dans l’ancien

Enfin, le PTZ 2016 n’est plus limité dans l’ancien à une liste de communes rurales comme le PTZ 2015, et permet le financement des frais annexes, rarement financés par les banques. Cela va permettre l’obtention de propriétés anciennes plus facilement. La condition principale est de rénover pour au moins 25% du coût total de l’acquisition. D’où le second intérêt : cela va permettre d’une certaine manière de contribuer à réhabiliter le parc immobilier en permettant une rénovation plus accessible mais aussi également le financement de travaux permettant les économies d’énergie (double-vitrage, isolations etc.), du positif pour l’environnement en perspective.

Le gros plus : le paiement différé

Le plus gros plus de la réforme du PTZ reste quand même la possibilité de rembourser ce PTZ 2016 en différé : cela va donc réduire les mensualités initiales et permettre des emprunts d’un montant plus élevé, remboursés sur la durée. Les possibilités que ce point précis offrent sont phénoménales. Le gouvernement marque donc un point avec cette réforme qui va ravir toute personne cherchant à devenir primo-accédant. Certains experts pensent que cette réforme seule va justifier une hausse des prix, d’autres experts pensent que tout va dépendre de l’offre et de la demande, et qu’il y a des chances que ça ne bouge pas tant que ça. A vois dans les mois à venir donc, rendez-vous en 2016 !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire