Comparez les offres de crédit sans risque et sans engagement !


Nous comparons pour vous le plus large panel du marché :

banniere organisme de credit

Remboursement anticipé ou épargne : que faire de vos économies

Pour obtenir gratuitement et sans engagement des offres de credit immobilier provenant d'experts en crédit, il suffit de faire une simulation pret immobilier grâce au simulateur ci-dessous.

Vous augmenterez ainsi vos chances de trouver un prêt au meilleur taux immobilier du marché, le tout sans avoir à vous déplacer de chez vous. Pour en savoir plus, lisez l'article en bas de page.



Vous avez conclu récemment un crédit immobilier sur 15 ou 20 ans ? Mais voilà que vous avez reçu un héritage important qui pourrait couvrir votre dette, ou du moins une partie ? Vous hésitez alors entre faire un remboursement anticipé, sous peine de pénalité, ou un plan épargne. Voici les détails à prendre en compte.

Le choix d’un remboursement anticipé

que faire de ses économiesSachez qu’un remboursement anticipé est une manière d’éviter le surendettement. Vous serez nombreux à vouloir faire un remboursement anticipé de votre crédit immobilier pour éloigner tout risque de surendettement. Après tout, les économies à faire pour ce type de démarche peut facilement atteindre les 10 000 euros, voire plus.

Mais attention, si le taux de votre crédit est fixe, et que vous n’avez aucune crainte à avoir pour ce qui est de la hausse du marché, c’est une perte d’argent. Votre crédit restera le même l’année prochaine ou cette année ou dans 15 ans, avec les mêmes conditions de remboursements et les mêmes taux. Vous pouvez gagner beaucoup plus en épargnant vos avoirs.

Épargner pour assurer une plus value à votre héritage

L’épargne de son héritage est une option à double tranchant. Elle est avantageuse du point de vue que le remboursement anticipé se fait en une seule fois, avec des bénéfices en une seule fois. Alors qu’en épargnant ou en plaçant votre argent, vous pouvez aspirer à une plus value de 2% ou même plus par mois sur une durée de 2, 3 ou 6 ans selon votre contrat et votre prestataire.

Mais le risque est évidemment la volatilité du marché. Car si le cours des épargnes baisse à son tour, vous serez également perdant dans ce cas.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire